• Littérature - Les haïkus à l'écoleJ'adore, j'adore, j'adore, j'adore...!!!

    Bon, c'est sûr, je pense qu'à la base il faut en avoir lu, s'être renseigné sur le sujet et avoir appris à les aimer avant de pratiquer le genre en classe. Mais croyez-moi, ce style poétique d'origine japonaise rencontre un certain succès auprès des élèves une fois que vous décidez de vous lancer.

    En effet, parce que ce sont des textes courts et percutants, ils n'en laissent aucun indifférent. De plus, ils font un parfait support de travail en production d'écrit (toujours grâce au fait que ce soit des textes brefs... ce qui ne décourage pas les élèves, même les plus réticents !)

     Préambule

    D'origine japonaise, le haïku est un poème extrêmement court qui vise à dire, exprimer, décrire l'évanescence et la brièveté des choses. Ce poème comporte traditionnellement 17 syllabes découpées en trois vers (5-7-5), et est calligraphié sur une seule ligne verticale. Le haïku contient le plus souvent une notion de saison.

    Comment je fonctionne en classe ?

    Littérature - Les haïkus à l'écolePendant toute une semaine, j'en lis beaucoup en classe en lecture offerte. Avant ou après les récréations et les différentes pauses, entre deux moments de classes. Voici deux ouvrages bien sympas achetés pour l'occasion et que mes élèves adorent lire quand ils ont un moment de libre.

    Littérature - Les haïkus à l'école         Littérature - Les haïkus à l'école

    Littérature - Les haïkus à l'écoleAprès cette semaine de "découverte", j'en choisis 5 ou 6 parmi ceux que j'ai lus en classe. Ces haïkus sont recopiés dans le cahier de poésie mais n'ont pas pour vocation d'être appris puis récités. En revanche, nous étudions la structure de chacun d'eux (c'est un genre très codifié : 3 vers de 5/7/5 pieds). Nous observons aussi le vocabulaire employé et les thèmes évoqués (le plus souvent il s’agit d’une saison, de la nature, des animaux, des sentiments...), nous faisons des banques de mots.

    Littérature - Les haïkus à l'écoleVient ensuite le travail de production d'écrit. Pour cela :

    1. J'ai sélectionné des vers de haïkus lus en classe ou que j'ai inventés. Ceux-ci ont été recopiés sur des petits carrés de papiers colorés et plastifiés. Deux couleurs : orange pour les vers de 5 pieds, vert pour les vers de 7 pieds.
    2. Les élèves sont groupés par deux. Chaque binôme reçoit 6 carrés orange et 3 carrés verts face cachée sur la table. Au top, il en retourne trois dans cet ordre: 1 orange, 1 vert, 1 orange (ceci dans le but de respecter la composition dégagée plus haut). Voici qu'ils viennent de créer un nouveau haïku qu'ils peuvent recopier sur leur cahier de poésie.
    3. Nouveau tirage: cette fois, je leur distribue un carré orange vierge. Après avoir tiré 1 carré orange puis un carré; vert, ils devront inventer le dernier vers (qui correspond au carré vierge). Un troisième tirage pourra être fait avec, cette fois, deux carrés orange vierges. Chaque haïku créé est recopié dans le cahier de poésies.
    4. Au cours d'une nouvelle séance, je leur demande de créer de nouveaux haïkus. Combien ? Autant qu'ils veulent. Vous verrez comme ça marche bien. Certains m'en ont écrit une dizaine. Je n'en demandais pas tant !!!

     

    Littérature - Les haïkus à l'écoleDes prolongements possibles :

    1. Je leur demande d'illustrer un des haïkus qu'ils ont créés à la manière des estampes japonaises (encre de chine et tout le toutim...)
    2. Des poèmes sont lus aux CE1 d'une de mes collègues qui auront pour mission que de l'illustrer en 5 minutes top chrono! Support: un carré 10x10 de canson blanc, un marqueur noir et c'est parti. Les illustrations seront alors agencées de manière à former un cadre autour dudit haïku qui aura été tapé à l’ordinateur.
    3. On pourra lire en parallèles des albums et des contes d'origine asiatique (La montagne aux trois questions, La naissance du dragon...) et étudier les estampes japonaises en Histoire des Arts et en Arts visuels. 

     

    Littérature - Les haïkus à l'écoleEt voici ce que je vous propose :

    • Les feuilles de vers recopiés (à photocopier sur du papier de couleur et à plastifier) :

    Littérature - Les haïkus à l'école

    • La fiche d'identité pour le cahier d'Histoire des Arts :

    Littérature - Les haïkus à l'école

    • Des haïkus à afficher sur la porte de la classe (c'est ce que je fais pour "interpeler" la curiosité des élèves et leur donner l'occasion de "lire autrement")

    Littérature - Les haïkus à l'école


    32 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique